.
.
.
.
.
.

Col Moschin - 9ème Régiment de parachutistes

Le 9ème régiment des commandos parachutistes "Col Moschin" est l'unité des forces spéciales de l'armée italienne. Le Régiment "Col Moschin" est encadrée par le commandement des forces spéciales qui a hérité de l'année d'établissement (1918), le nom du lieu d'une action épique insignes (flammes noires), readopted en 2006 . Depuis 1995 , dans le cadre de la restructuration ' armée italienne , il est passé de bataillon au régiment .

La régiment est basé à Livourne à la caserne "Vannucci." Il y a aussi un centre de formation, appelés Base addestramento incursori (BAI) à Pise , situé dans le parc régional de San Rossore (ancienne propriété présidentielle) près de l'embouchure de la rivière Arno , qui est utilisé pour les activités amphibies et sous-marines du régiment.

Histoire

Première Guerre mondiale

L'histoire du régiment peut être associé à celui de certaines unités Arditi de la Première Guerre mondiale. Le régiment s'imposa sur la scène militaire, gagnant une réputation impressionnante à travers leurs actes d'héroïsme et de la violence de leurs actions. L'unité était spécialisé dans les assauts en lançant des grenades à main et des charges à la baïonnette de combat dans les tranchées ennemies. Le 9ème régiment brilla en particulier sur le Monte Grappa, le 15 Juin 1918, ou 600 soldats commandés par le major John Messe reprirent les lignes ennemis. Après 10 minutes, le sommet a été repris, il portait le nom de Col Moschin, faisant près de 300 prisonniers et en capturant de nombreuses mitrailleuses. Quelques jours plus tard , il a pris part à la conquête dell'Asolone (ville de Bassano ), qui a coûté au 9ème régiment un énorme scrifice en vies humaines. En quelques heures, l'unité perdi près de 50% de l'effectif.

Seconde Guerre mondiale

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le régiment est utilisé dans des opérations derrière les lignes ennemies en Tunisie, Algérie, et en Sicile libérés par les Alliés, il cesse d'exister le 8 Septembre 1943.

Dissoute en 1946, l'unité est reconstituée en tant qu'école d'infanterie à Cesano en 1953 , et un an plus tard elle devient Brigata paracadutisti Folgore (brigade parachutiste de sabotage). Assigné à l'école de parachutisme de Pise en 1957 , il devient 9º Battaglione d'assalto paracadutisti "Col Moschin" le 25 septembre 1961.

En 1975 l'unité est rebaptisée 9ème régiement parachutiste d'assaut "Col Moschin", encadrées dans le 9ème Régiment. Paratroopers Assault "Thunderbolt". Depuis 1995 , il prend son nom actuel : Reggimento d'Assalto paracadutisti incursori “Col Moschin”.

Le régiment a été impliqué dans de nombreuses opérations militaires et lutte contre le terrorisme dans le monde et est le seul à avoir participé à toutes les missions à l' étranger de l'armée italienne depuis la seconde guerre mondiale.

Organisation

Etat Major

Compagnie de commandement et de soutien logistique
Compagnie de Transmissions
1er Bataillon des Commandos (300/500 opérateurs)
110e compagnie de combat
120e compagnie de combat
130ª compagnie de combat
140e compagnie de combat
Reparto Addestramento Forze per Operazioni Speciali (RAFOS)
101e compagnie d'instruction
102ª compagnie d'instruction
Cellule formation (Base Addestramento Incursori)

Détachement opérationnel

Un détachement opérationnel du Col Moschin (généralement six opérateurs par équipes) a en son sein des spécialistes : Médic, génie de combat, démineur EOD, appui air/sol JTAC (Appui aérien rapproché), captation de renseignement et un ou deux sniper (tireur de précison / élite)

Sélection / Formation

Les candidats sont choisis par un processus de sélection de deux semaines, et formé par un cycle de formation de longue durée d'environ deux ans.

- Pré-test avec des minimas physiques et pré-stage, qui dure 7 semaines.

- Formation commune de 19 semaines) : Parachutisme en chute libre (4 semaines) au Centre de formation de parachutistes (capar) de la brigade des parachutistes "FOLGORE", permet d'obtenir le brevet parachutiste.

- Formation de base aux opérations spéciales (PVO) de 15 semaines. Il met l'accent sur le renforcement tactique, la condition physique et sur l'acquisition des bases pour la planification et la conduite des opérations spéciales.

- Formation théorique et pratique sur la topographie, les courses d'orientation, la navigation terrestre, les procédures techniques et tactiques (TTP), des formations techniques spécifiques sur les transmissions, sur les procédures de premiers soins et de la médecine au combat.

- Formation spécialisée (52 semaines) : Cours de combat avancé pour les forces spéciales (CCAFS) d'une durée de cinq semaines et destiné à explorer davantage les techniques de combat dans un environnement urbain, le tir instinctif et d'intervention dans divers scénarios par rapport aux objectifs dictés par les différents types de bâtiments.

Les candidats qui ont terminé avec succès la première phase de spécialisation, commencent le cours de qualification "Incursore Parachutiste", qui a pour but de compléter la formation des élèves, de les spécialisés et les rendre capable de fonctionner dans des environnements différents :

- Maritime
- Receuil de renseignement
- Alpinisme
- Ski
- Linguistique

Le Col Moschin, a été engagé dans les opérations Italcon Libano 2, Achille Lauro, en Somalie, Rwanda, Afghanistan et Lybie.

Site non officiel