.
.
.
.
.
.

GAOS - Groupement d'appui aux opérations spéciales

Le groupement d’appui aux opérations spéciales (GAOS) a été créé en juin 2015 dans le cadre du pilier FST du modèle "Au Contact" du chef d’état-major de l’armée de Terre. Il permet au commandement des forces spéciales Terre (CFST) de disposer d’un vivier de spécialistes interopérables avec les opérations spéciales.

Depuis le début des années 2000 et notamment en Afghanistan, de nombreuses spécialités rares sont venues accroître la capacité des opérations spéciales dans des domaines techniques. En 2014, les forces spéciales ont exprimé le souhait de professionnaliser ce processus d’appuis de spécialistes des forces conventionnelles. Le dialogue entre le commandement des forces terrestres et la COM FST a permis la création du GAOS. Un vivier de capacités rares, adapté à chaque mission, entraîné et disponible sur court préavis.

Sélectionnés sur des critères définis par le CFST fondés sur l’interopérabilité, les militaires restent affectés dans leurs unités d’origine. Selon le niveau d’intégration dans les opérations extérieures, ils sont équipés et entraînés régulièrement avec les unités de la CFST.

Véritable plus-value pour le commandement des opérations spéciales, le GAOS armera à terme, près de 400 militaires, astreints au même régime d’alerte que leurs camarades des forces spéciales Terre.

Il ne s'agit pas d'affecter telle ou telle unité au COS (commandement des opérations spéciales) mais de créer un réservoir de forces, relativement modeste, capable de travailler au pied levé avec les unités du Commandement des forces spéciales terre. Une meilleure articulation entre forces spéciales et forces conventionnelles en est attendue.

(54° Régiment de transmissions- PLAE)

Les unités du GAOS

. Brigade renseignement

- 54ème régiment de transmissions : patrouilles légères d’appui électronique
- 28ème groupe géographique : équipe topographes et cartographes
- 61ème régiment d’artillerie : analystes-interprètes d’images de drones et satellites
- 2ème régiment de hussards : équipes d’interrogation de personnes capturées
- 11ème brigade parachutiste
- 35ème régiment d’artillerie parachutiste : section appui feu mortier
- 17ème régiment de génie parachutiste : équipes de démineurs (EOD), fouille opérationnelle spécialisée, groupes de reconnaissance des zones de poser aéronefs et équipes d’aide au déploiement pour l’aménagement de camps isolés

. Forces terrestres

- 2ème régiment de dragons : équipes d’intervention NRBC
- 132ème bataillon cynophile de l’armée de Terre : binômes hommes-chiens spécialisés dans l’intervention ou la recherche de matières dangereuses

Site non officiel