.
.
.
.
.
.

MOE : Mando de Operaciones Especiales

Le Commandement des opérations spéciales (Mando de Operaciones Especiales) est l'unité de commandement chargée des opérations spéciales dans l'armée espagnole. Elle dirige directement les Groupes des opérations spéciales.

Cette unité de commandement, stationnée à Alicante, est dirigée par un général de division.

Histoire

Le commandement des opérations spéciales a été créé en 1997 comme héritier des six groupes d'opérations spéciales (GOE) créées tout au long des années 80, plus le Bandera de operaciones especiales de la Legión espagnole. Ces unités gardent une tradition de guérilla qui a été officiellement constitué dans l'armée espagnole dès 1962.

Composante

Le MOE est composé de 4 Grupos de Operaciones Especiales

- Granada II
- Valencia III
-
Tercio del Ampurdán
- Maderal Oleaga
.

Le MOE se compose de plus d'un millier d'hommes et de femmes et leur siège est basé dans la caserne de Rabassa à Alicante. Mais la Marine et la Force aérienne ont leurs propres forces d'élite avec leurs spécialités.

GOE

Les Groupes d'opérations spéciales sont les unités des forces spéciales de l'armée de terre espagnole. Ces unités ne doivent pas être confondues avec le Grupo especial de operaciones (ou Groupe spécial des opérations) ou les Grupos operativos especiales de seguridad (Groupes opérationnels spéciaux de sécurité) qui sont des forces de police.

Leur mission initiale est d'effectuer des opérations de type "contre-guérilla". Néanmoins, ils sont principalement employés dans des missions d'infiltration par tous les moyens, d'observation et de renseignement derrière les lignes ennemies, par petites unités (6 hommes en général). Ils sont aussi employés pour des opérations d'évacuations de ressortissants ou d'extraction de personnes.

Ces unités maintiennent une structure organisationnelle modulaire qui leurs permettent des patrouilles de reconnaissance ou des actions directes, les équipes sont composées d'un maximum de six personnes (un capitaine ou lieutenant en tant que chef, un sergent en chef adjoint, un caporal et un et deux soldats).

Sélection / Formation

50% des membres des groupes d'opérations spéciales sont des soldats espagnols de l'armée et des caporaux et 50% des officiers et sous-officiers. Ils doivent être très stables et psychologiquement équilibrés.

Ces hommes et femmes sont connus comme les Bérets verts et sont hautement qualifiés. Tous diplômés de l'École militaire de montagne (Jaca) et des opérations spéciales (Huesca).

Un programme de formation portant sur des sujets aussi divers que l'escalade, le ski, la plongée, le maniement des explosifs, les transmissions, la course d'orientation, la survie, l'évasion, le tir instinctif, le combat au corps à corps, le combat urbain et forestier, l'embuscade, la protection des convois, la défense des points sensibles, les prison, la recherche de renseignement et la contre-guérilla.

Habitués à vivre dans la campagne, où ils passent au moins dix jours chaque mois pour s'habituer au froid, à la pluie, la neige, et au manque de sommeil, tout en marchant de nuit avec de lourdes charges sur le dos.

Organisation

Les GOE sont au nombre de trois. Ceux-ci sont ensuite divisés en compagnies dénommées COE (Compañia de operaciones especiales). Chaque groupe dispose d'une unité, dite Plana, formée d'officiers, de sous-officiers et de soldats chargés de l'appui et du soutien logistique des compagnies opérationnelles. Il y a également un groupe de commandement et un autre des transmissions.

Etat Major - Quartier général
(Grupo de Operaciones Especiales "Maderal Oleaga" XIX)

2 ème Groupe des Opérations Spéciales "Granada"
(Grupo de Operaciones Especiales "Granada" II)

Le 15 Janvier, 2016, le MOE a créé ce quatrième groupe de forces spéciales pour augmenter sa capacité opérationnelle et faire face aux nouvelles formes de menaces terroristes.

3ème Groupe des Opérations Spéciales "Valencia"
(Grupo de Operaciones Especiales "Valencia" III)

Initialement, le GOE III a été formé à partir du régiment d'infanterie Valencia III. Il est le premier groupe à s'installer dans le quartier Alférez Rojas Navarrete (ou Rabassa) à Alicante.

Il se compose des compagnies 31, 32 ainsi que de la compagnie Plana. Cette dernière a été transformée pour devenir la compagnie de commandement du Commandement des opérations spéciales.

Le GOE III a été déployé en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo et en Irak. Il a aussi participé à l'assaut de l'îlot Persil en 2002.

4ème Groupe des Opérations Spéciales "Tercio del Ampurdán"
(Grupo de Operaciones Especiales "Tercio del Ampurdán" IV)

Le GOE IV a été créé en 1987 par l'unification à Barcelone des COE (compagnies des opérations spéciales) n°41 et 42. Il portait alors le nom de "Almogávares".

En 2001, il s'est installé à Alicante.

19ème Groupe des Opérations Spéciales "Maderal Oleaga"
(Grupo de Operaciones Especiales "Maderal Oleaga" XIX)

Le GOE XIX est l'unité des opérations spéciales de la Légion espagnole. Auparavant dénommé Bandera de operaciones especiales de la Legión (BOEL), il a déménagé en 2002 pour rejoindre Alicante où il prit son appellation actuelle. Ce nom est dû à Juan Maderal Oleaga, un légionnaire qui fut décoré de la Croix de la valeur de San Fernando (Cruz Laureada de San Fernando) pour son action lors du combat de Edchera.

Le GOE XIX a été déployé en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo, en Albanie et en Irak et sur l'îlot Persil à la suite d'une crise diplomatique avec le Maroc en 2002.

Compagnie des transmissions
(Grupo de Operaciones Especiales "Maderal Oleaga" XIX)

Histoire des GOE

GOE I créé en 1979 dissous en 1996
GOE II créé en 1985
GOE III créé en 1984
GOE IV créé en 1987
GOE V créé en 1986 dissous en 1996
GOE VI créé en 1988 dissous en 1996
GOE XIX créé en 1985

Site non officiel