.
.
.
.
.
.

Jagdkommando

Le Jagdkommando est le commandement des opérations spéciales de l'armée autrichienne.

Roles

Les fonctions de cette unité d'élite, comme ses homologues des SF des Eats Unirs, est principalement le contre-terrorisme et des missions de contre-insurrection. Les soldats du Jagdkommando sont des professionnels dont la formation approfondie et rigoureuse leur permet de prendre le relais lorsque des tâches ou des situations surmontant les capacités et la spécialisation des unités conventionnelles.

Histoire

Le nom "Jagdkommando" tire ses origines de la Première Guerre mondiale, lorsque de petites équipes d'assaut de l'armée autrichienne KuK ont été créé, traduit par «commando de chasse à l' homme"

L'histoire des Forces d'opérations spéciales autrichiennes a commencé en 1961, quand un groupe d'officiers autrichiens a été envoyé au USA dans le cadre d'une formation, en vue de mettre en place une formation similaire pour la création éventuelle du Jagdkommando. Depuis, les officiers et les soldats de Jagdkommando ont continué d'évoluer en prenant part à des formations similaires aux États-Unis et dans toute l' Europe tout en les combinant avec des tactiques et des connaissances locales. L'unité a gagné le respect des forces spéciales des autres nations assez rapidement. Le siège du Jagdkommando se trouve à Wiener Neustadt .

La plupart des missions sont secret defense, mais le Jagdkommando opère généralement dans des endroits où sont également situés les troupes régulières autrichiennes - telles que les Balkans ( KFOR/EULEX), l'Afghanistan ( ISAF, jusqu'en 2005) et Tchad (EUFOR Tchad / RCA , depuis 2008). Dans l'est du Tchad environ 50 soldats Jagdkommando ont protégé les camps de réfugiés près de la frontière avec le Darfour depuis le début de 2008.

Structure

- Etat Major
- 1er Groupe de combat des opérations spéciales
- 2e Groupe de combat des opérations spéciales
- 3e Groupe de combat des opérations spéciales (Réserve)

Sélection / Formation

La sélection a habituellement lieu une fois par an et dure 6 mois. Le programme commence normalement en Janvier avec 3 semaines de pré-sélection. Pendant ce temps, le candidat devra passer les tests physiques requises, recevoir une formation supplémentaire et se soumettra à un exercice final de 72 heures, qui est l'événement principal du processus de sélection.

La plupart des candidats échouent lors de l'exercice de 72 heures qui comprend longues marches en escouade, batteries de tests psychologiques, et privation de total de sommeil. Le cours de pré-sélection est dirigé par les opérationnels actifs ainsi que par des anciens de l'unité.

Normalement 20-25% de tous les candidats passera le stade de la pré-sélection et continuera avec la formation basique appellé Jagdkommandogrundkurs. Les premières semaines sont organisées dans la région éloignée de Allentsteig , une zone d'entraînement militaire géante à proximité de la république tchèque. Les sept premières semaines de stage sont consacrées à la formation montagne notamment avec exercices sur glaciers. Les candidats vont s'habituer à porter de lourdes charges Lowe Rucksack tout en continuant la formations aux embuscades et aux raids en milieu forestier autour de Allentsteig.

Après cette formation tactique, qui permettra d'éliminer les derniers candidats au niveau insuffisant, la formation se poursuit dans des spécialisations, avec des cours de deux ou trois semaines chacune :

- Démolition / Explosif
- Chute libre
- Insertion Maritime / Extraction Pedestre
- Survie autonome en milieu hostile
- Combat en milieu clos (CQB)
- Nageur de combat
- Aérocordage

SERE (Survival, Evasion, Resistance and Escape)

Au cours des dernières années, la formation SERE est faite dans les Alpes de Salzbourg. La "course orientation " va durer jusqu'à dix jours, le candidat doit marquer des balises toutes les 24 heures. Les points de contrôle sont séparés de 20 à 30km de distance, en prenant en compte les montagnes entre les points et la nécessité tactique de rester en dehors des routes et des sentiers, la privation de sommeil est importante. Les candidats subissent également un exercice d'évasion, traqués par des unités d'infanterie, des hélicoptères et des unités cynophiles, les candidats devront marqués un dernier point de contrôle ou ils seront capturés et subiront un coxage. Cela marque le début de la "phase captivité". Certe exercice durera 72 heures environ.

Après avoir terminé le SERE, il reste entre 10 à 15% des candidats qui ont commencé les tests de pré-sélection. Il sont alors intégrer à l'unité et reçoivent le béret "mudd-vert" avec le "Crest Unit" dessus.

Les soldats sélectionnés partent alors pour une formation appelé : Einsatzausbildung 1. Elle dure 1 an et doit démontrer le potention de chaque opérateur.

La formation comprend des formations au tir notamment avec de l'armement spécialisé comme le Steyr AUG A2 KDO et le FN P90, un stage montagne, alpin, combat en milieu artique et au ski.

Différents autres cours viendront compléter l'Einsatzausbildung 1, avec le combat et les progression en milieu clos (CQB), notamment avec des échanges avec des unités antiterroristes.

Après plus de 18 mois de formation l'opérateur sera assigné à une section du 1er SOTG ou du 2e SOTG (groupe de forces spéciales). Le 3ème SOTG appartient à l'armée de réserve. Une équipe typique du Jagdkommando se compose de six opérateurs avec des spécialistes : medic, sniper, génie du combat et transmissions.

Chaque équipe est affecté à un type d'insertion particulier : chute libre, amphibie, montagne ou terrestre.

Site non officiel